Les bains de pieds

Avouons-le tout net, le bain de pieds évoque la recette de grand-mère… C’est vrai, mais c’est une bonne recette dont on peut tirer de grands bénéfices en suivant quelques règles simples. On pourra ainsi venir à bout de problèmes d’insomnie, de mauvaise circulation et même de cellulite.
Selon les résultats escomptés, on les prendra assis ou debout. Dans les deux cas, il faut immerger les pieds jusqu’au-dessus des malléoles (l’os qui forme la bosse de la cheville) à température d’un bon bain chaud.

Pour améliorer la circulation dans les jambes, réduire les problèmes de cellulite et désintoxiquer le système de façon générale, on les prendra debout.

Mais on les prendra assis pour combattre l’insomnie, cesser de fumer, combattre les douleurs musculaires et courbatures après un gros entraînement, se réchauffer par grand froid.

Mais attention ! Durant le traitement, d’une durée de dix à trente minutes, il faut éviter le stress et l’activité cérébrale trop intense pour qu’il soit efficace. Ce n’est pas le temps de traiter ses courriels sur le portable. Idéalement, il vaut mieux ne rien faire du tout.

Selon la gravité du problème, il faut répéter les bains cinq soirs par semaine pour des périodes allant de quelques semaines à quelques mois.

Si l’ajout de bicarbonate de soude s’avère bénéfique, les odeurs poivrées et la menthe sont à proscrire.

De façon générale, la détente que procurent les bains de pieds se compare à l’effet que procure une séance de Tables Penchenat , de Pilate ou de relaxation.
Pour prendre un bain de pieds efficace, nul besoin d’un appareil spécialisé qui produit des tourbillons. Il suffit de se mettre… les pieds dans les plats!

Génération Boomers
Volume 4, No. 1, 25 mars 2009
Par Manon Tessier, Ostéopathe et Massothérapeute

0